Dans cette période de gestion de crise sanitaire, j’entends exercer mon rôle de parlementaire dans un contexte de cohésion nationale en accompagnant le Gouvernement dans cette crise avec sens des responsabilités, unité, vigilance et contrôle.

Comme mon rôle de parlementaire le prévoit, j’ai interpellé le Gouvernement sur plusieurs situations qui méritent notre attention et sur lesquelles le Gouvernement doit apporter des précisions :

  • Ministre de l’Economie et des finances sur la nécessité de garantir le respect et l’application des règles de sécurité sur les sites SEVESO

Notre département comporte plusieurs sites SEVESO dont les activités de production sont maintenues. Plusieurs organisations professionnelles dénoncent aujourd’hui le non-respect dans certaines entreprises des règles sanitaires demandées pour faire face à l’épidémie de Covid-19 mais également le manque d’information et de moyens de protection pour les personnels, ce qui génèrent une inquiétude légitime de la part de nombreux salariés. Ces éléments doivent nous alerter sur le risque d’atteinte à la sécurité industrielle de ces sites dans un contexte de crise sanitaire et avec un personnel en effectif réduit.

Dans ce contexte, j’ai interrogé le ministre sur la nécessité de limiter les activités sur les sites SEVESO au strict minimum en priorisant les opérations de maintenance nécessaires à la sécurité des biens et des personnes.

  • Ministre des Solidarités et de la santé sur l’approvisionnement en masques destinés aux professionnels de santé et aux personnes exposées au virus

Le Gouvernement a annoncé samedi 21 mars 2020 la commande de 250 millions de masques qui seront distribués en priorité aux personnels les plus exposés.

J’ai interrogé le ministre pour connaître les professions auprès desquelles seront distribués en priorité les masques et solutions hydroalcooliques. Et à partir de quand et selon quelles modalités l’Etat pourra-t-il assurer l’extension des modes de répartition des masques aux professionnels autres que de santé ?

  • Ministre de la Justice, sur l’application des mesures de confinement au sein des lieux de privation de liberté pour contrer la propagation du coronavirus

J’ai interrogé la ministre pour connaître la manière dont sera mis en œuvre l’encellulement individuel répondant aux mesures de confinement prises par le Président de la République dans un contexte de surpopulation carcérale avérée et de préciser les procédures de sécurité communiquées aux personnels pénitentiaires pour qu’ils se protègent et évitent toute transmission du Covid 19.

  • Ministre du Travail et de l’emploi sur l’exercice du droit de retrait des salariés dans les entreprises qui ne respectent pas les mesures de protection sanitaire

De nombreuses organisations professionnelles alertent aujourd’hui sur le non-respect dans certains secteurs d’activité, des mesures de précaution et le manque de matériels de protection mis à disposition des salariés pour les protéger et limiter la propagation du virus.

J’ai interrogé la ministre sur les moyens déployés par le ministère du Travail et en particulier l’Inspection du travail pour contrôler les mesures de protection mises en œuvre dans les entreprises pour protéger les salariés et limiter la contamination. En cas d’alerte des salariés sur le manquement des règles sanitaires, je lui ai demandé que soient précisées les procédures mises en place pour interrompre l’activité dès lors qu’un risque est encouru pour la santé des salariés et de leur entourage.

Les questions et réponses seront consultables ici.