Réforme SNCF : Notre amendement pour mettre fin à la concurrence ferroviaire
Partager

Notre amendement pour mettre fin à la concurrence ferroviaire

Par cet amendement nous souhaitions revenir sur toutes les politiques d’ouverture à la concurrence ferroviaire mises en oeuvre depuis 1997. En effet, cette ouverture à la concurrence est incompatible avec l’intérêt général. Incompatible avec le droit à la mobilité de tous nos concitoyens dans tous les territoires. incompatible avec l’indispensable transition écologique. Le rail n’est pas rentable mais il est indispensable car il est le seul mode de transport qui n’émet pas de gaz à effet de serre ni de particules fines.