Mes interpellations du Gouvernement
Partager

Lors de la séance de questions au Gouvernement, j’ai interpellé le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb sur la réalité de la politique migratoire de la France. J’ai évoqué ces femmes et ces hommes qui franchissent les Alpes en plein hiver et à peine vêtu.

Je me suis indigné du manque d’humanité de cette politique. Je me suis fait l’écho de l’inquiétude des associations sur la circulaire du 12 décembre 2017 qui autorise l’État à recenser les migrants dans les centres d’hébergements d’urgence et sur le futur projet de loi « Asile et immigration » qui envisage de doubler la durée légale de rétention.

Au-delà des discours accueillant du président de la République, la réalité est tout autre…

J’ai interpellé le ministre de l’Agriculture sur la fin de la participation de l’État aux aides au maintien de l’agriculture biologique, une aberration !

J’ai interrogé le ministre en charge du Numérique sur l’accessibilité numérique pour les communes de montagne et la manière de résorber les « zones blanches »

A la suite du « One planet summit » j’ai interpellé la secrétaire d’Etat à la transition écologique sur le danger que pouvait constituer les financements dits « verts » s’ils n’étaient pas mieux encadrés.